À propos

Pour commencer, il y a un gyroscope… ce petit système presque magique qui permet de stabiliser, d’orienter, et tellement d’autres choses encore. Et puis aussi, des personnes faisant partie des « professionnels de l’art contemporain » (ah, cette belle expression bien vague) qui, tous les jours, côtoient et travaillent avec des plasticiens, des illustrateurs, des designers, et qui en ont assez de constater à quel point ces artistes sont seuls.

Parce que finalement, un artiste (prenons ce terme au sens large) crée, s’inspire, recherche, teste… ce qui occupe beaucoup de son temps de travail. Et pourtant, il doit très souvent enfiler sa casquette de communicant, de comptable, de secrétaire, de chargé de financement, ou encore de médiateur. Et parfois, c’est compliqué.

Compliqué parce qu’on ne sait pas forcément comment s’y prendre, par quoi commencer. Compliqué parce qu’on ne comprend pas toujours le jargon administratif. Compliqué parce qu’en réalité, ce n’est pas son métier, mais qu’il faut faire avec.

Le Gyroscope propose d’accompagner tous ces artistes qui veulent développer leur activité professionnelle et qui sont à la recherche d’outils, de ressources, d’une aide. Nous voulons nous efforcer à fournir les bonnes informations, le meilleur accompagnement en fonction du projet ou des ambitions, pour que progressivement les artistes gagnent en autonomie.

Nous ne sommes ni une entreprise de gestion ni des agents d’artistes. Nous ne ferons jamais à la place de l’artiste. Il nous semble plus intéressant de travailler avec lui, tout en ne cherchant pas non plus à nous substituer aux structures spécifiques.

Nos objectifs sont avant tout dirigés vers l’artiste et son autonomie.